Edonna
<div style="backgroundimage: url(http://img6.imageshack.us/img6/2513/fontcadreconnection.png);">
Bienvenu sur Edonna cher invité !

Le forum est tout nouveau !
En effet, il a ouvert ses portes le 4 juin 2011
Nous somme à la recherche active de membres.

En résumé, Edonna - La guerre des clans s'est :
  • Un forum rpg fantastique heroïque proposant aux membres des intrigues pour avancer dans l'histoire.
  • Un bon niveau de RP : nous demandons 15 à 20 lignes minimum ! Ce forum n'est pas ouvert à tous, on y demande donc un très bon niveau de rp, mais aussi d'orthographe, d'expression et de compréhension écrite et du vocabulaire! Ce n'est pas un forum fait pour les débutants !
  • Les avatars doivent faire obligatoirement 200 x 400 et doivent être de type manga ou image de synthèse.
  • Nous demandons un âge minimum de 14 ans pour s’inscrire : et oui, car avant 14 ans, je ne vois pas quel est l’intérêt d’être sur internet !


Sur ce je vous laisse entrer sur le forum Edonna – La guerre des clans
et vous souhaite une bonne visite en espérant que vous vous y inscrirez !
</div>



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Julia Kyrae
avatar


Messages : 580
Date de naissance : 04/01/1994
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
MessageSujet: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Ven 1 Juil - 16:13

Julia s'était enfin remise de son misérable état, assise sur une chaise dans un jardin derrière le bâtiment médicale un espace assez grand ou était chaque jours des blessés de la guerre ou rescapé. L'humaine était donc assise sur la chaise de bois, ou elle attendait impatiemment que le vieil homme lui retire ses bandages. Finalement, après quelques minute, il arriva avec un grand sourire qui lui étirait les lèvres de chaque côtés, il avait de long sourcils gris qui se cachaient derrière ses cheveux long et gris, les yeux bridés et la peau claire, il se frottait les mains en s'approchant de Julia. Elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait un air de pervers.

-Aujourd'hui le grand jour Mademoiselle, vous êtes contente ?


-Très vieil homme, dépêche toi donc ! Je n'ai pas que ça à faire

-Ohh je vois.. Vous allez à l'assaut en territoire Elfique ?

-Pardon ?!

-Ils recherchent un capitaine d'armée, elle compte cinq cents hommes, dans une caserne plus loin.. il y a une épreuve.

Intéressant pensa Julia, elle qui voulait faire un massacre chez les elfes, elle allait être servie si elle était recrutée. Le docteur s'approcha finalement et détacha le nœud qui tenait les deux extrémité du tissu, puis le retira selon le parcourt, jusqu'à ce que la poitrine de l'humaine soit découverte comme le reste de son torse, l'homme ne put visiblement ne sourire angéliquement, fixant la poitrine en se frottant les mains, bon dieux, quel pervers.. Finalement, après plusieurs secondes de fixation, le médecin lui tendit ses anciens vêtements, ceux qu'elle portait lorsqu'elle fut amenée ici. Les enfilant donc en serrant les lanières, puis mit son épée court au fourreau. Son arc avait était retrouvé, il était chez l'armurier et devait payer une taxe de dédommagement pour le récupérer. Regardant l'horizon en souriant de joie, Julia regardait la rue en face d'elle, des passants marchaient tranquillement, le clocher de l'église était visible par dessus tout les toits des maison et auberge, la jeune rôdeuse se demandait si après ce long mois de repos, son corps était toujours capable de prouesse d'agilité et de figure. Prenant un élan assez mal calculé, elle courra jusqu'à l'arbre, s'appuyant dessus avec ses tallons puis sauta en arrière en se retournant gracieusement, souriant de toute ses dents.

-Ouf.. Mais en temps normal j'aurais étais plus rapide.. Pas grave.. ça reviendra.. Merci vieil homme, bon courage pour la suite.

Sautant par dessus la clôture, Julia se mit à courir dans les rues comme une folle, en quête de l'armurier, toutes les habitations se ressemblaient, des murs blanc et des toits de paille et de bois, des petits espaces vert et les rues étroites.. Qu'elle misère ! Mais finalement, au grand bonhonneur, elle aperçut la pancarte marquée d'un symbole d'une bouclier surmonté d'une épée ! C'était enfin la ! Entrant comme une barbare, elle sortit son épée et la pointa vers le vendeur, la fixant d'un air menaçant et persuasif:

-Mon arme ! Dépêche toi ! J'ai un assaut à préparer !

Le vendeur sortit une épée longue à deux mains puis lui sauta dessus comme un attardé, contrant rapidement le cou avec son épée courte, Julia lui mit un coup de talon dans le bas ventre puis le faire baisser sa garde, puis se retourna dans son dos ou elle enfonça sa lame et la ressortit pour se reculer de quatre pas, l'homme se retourna vivement en hurlant puis leva son arme pour la faire atterrir sur l'humaine, mais son arme était lourde et longue, donc facilement visible, sautant donc sur le côté, Julia lança sa lame dans la gorge du vendeur qui tomba au sol, essayant d'articuler alors qu'il s'étouffait dans son sang. La rôdeuse retira sa lame en l'essuyant sur les vêtements du cadavre pour retirer le sang, puis alla dans la remise pour chercher son arme. Plusieurs centaine d'arme blanche y était entreposée, mais Julia n'eut pas de mal à trouver son arc, l'enfilant puis ressortit de la boutique en sifflotant, cherchant du regard la fameuse caserne.

Après une bonne heure de recherche, Julia se retrouva à l'entrée de la caserne, du moins, ce qu'elle croyait, la porte était bizarrement cadenassée, et piégée, soupirant, l'humaine commença à la crocheter avec difficulté, mais y parvint finalement, ouvrant la porte qui était assez lourde puis arriva dans une salle remplie de militaire.

-Oops..

-Que.. Comment êtes-vous entrée la ?! Cette porte a était piégée pour ne jamais l'ouvrir

-Ah.. Bah mince.. Excusez moi, je viens pour le poste de capitaine, pour l'assaut dans le territoire ennemie.

-Je.. Je pense que l'on peut vous graduer immédiatement.. Quels sont vos compétences au combat ?

-Tu veux une démonstration mon minou ?

Le militaire se tût immédiatement en faisant de gros yeux, secouant négativement la tête en prenant la médaille et l'accrocha au dessus de la poitrine de l'humaine. C'est ainsi que deux jours plus tard, Julia se retrouvait sur un cheval, l'armée de cinq cents hommes derrière elle, en face, des Elfes, prêts à contre attaquer..


Dernière édition par Julia Deylo le Lun 18 Juil - 16:31, édité 1 fois
Fy Thïena
avatar
♣ Poète et chanteuse itinérante ♣


Messages : 515
Date de naissance : 22/04/1991
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 26
Age du personnage : 87 ans ... Si si, mais je cache bien et en parait 20 !
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Mar 5 Juil - 16:48

    A travers mon périple, j'avais rencontré toute sortes de créatures... Des bestiaires, des humains et des dragonniers, ainsi qu'un grand nombre de créatures plus improbable les unes que les autres... La question que je me suis alors longuement posée fut : qu'ai-je appris de mon voyage ? J'étais faible, incapable de me débrouiller seule, j'avais failli y rester plusieurs fois en seulement quelques mois de voyage, et je n'avais pas appris grand chose, mis à part que ce monde était hostile, bestiale, et brutal. Les douces clairières entourées de ma forêt me manquait, et le mal du pays me gagnait peu à peu... peut être que l'aventure n'était pas faite pour les gens comme moi ? Cette question me tarauda pendant toute ma traversé des grandes plaines. Lorsque j'arrivais dans ma forêt, je croisais non loin de là plusieurs de mes semblables, affairés à bâtir se qui ressemblait à d'immenses pièges. Connaissant que trop bien les coutumes de mon peuple, je restai en retrait jusqu'à des travailleurs daignent venir me parler. Cela ne prit pas longtemps. Un elfe, relativement vieux et visiblement plein de sagesse s'approcha de moi en frottant ses mains contre sa tunique pour y enlever la poussière.

    - Bon retour chez toi jeune elfe. Si tu es une soldat prête à te battre, rejoins nos rangs, sinon, passe ton chemin.
    - Que ce passe-t-il ?
    - Les humains préparent une attaque contre nous, mais, nous sommes bien préparé, et surtout bien informé. C'est un petit bataillon, à peine assez gros pour se revendiquer éclaireurs... De nombreux pièges sont en cours de préparation pour les dérouter, et un gros bataillon de soldats est actuellement en chemin. Ils seront là à la nuit tombée. Cette bataille n'a aucun sens, mais nous écraserons nos opposants avec force !

    Une bataille ? Ici ? Je secouais vivement la tête, regardant le vieil elfe qui me dévisageait un sourire bienveillant au visage. Pourquoi maintenant ? Pourquoi nous ? Qu'avions-nous fait pour mériter une telle justice acerbe et sans jugement ? Et surtout, pourquoi ainsi tuer les humains ? Pourquoi ne pas envoyer un éclaireur quérir quelques informations ou pour tenter d'entamer des négociations ? Toute ces questions m'envahissaient comme une avalanche... La main du vieil elfe se posa sur ma tête, me ramenant à la réalité, et la douce brise glissa le long de mes jambes nues. Il me frotta les cheveux avec un petit sourire, sourire que je lui rendis.

    - Va, une guerre n'est pas une chose à voir, surtout pour une si jeune elfe que toi. Aucun de nous ne devrait avoir à l'endurer.

    J'opinais du chef. Personne ne devrait avoir à connaître la guerre, ni moi, ni les miens, ni les autres. Et pourtant, un bataillon se trouvait à deux jours de marche d'ici, sans savoir que les elfes étaient bien plus nombreux, bien mieux organisé et surtout, bien mieux préparé. Le massacre serait inévitable. Je m'inclinais brièvement, détournant la zone piégé sur plusieurs centaine de mètres comme me l'avait conseillé le sage. De très nombreux éclaireurs étaient perchés sur les plus hautes cimes des arbres, guettant l'avancé de la troupe ennemis. A l'aube d'une nouvelle bataille, je passais finalement entre deux arbres, regagnant ma forêt.

    ********
    Les échos de la bataille mettaient parvenu au petit matin, et m'avait réveillé en sursaut. J'étais si proche que ça ? J'entendais au loin les cris agonisant des humains qui tombaient tour à tour dans des pièges, embuscades, et autre fourberies d'elfe. Une tuerie sans nom avait lieu à quelques kilomètres de moi, et moi j'attendais sur mon rocher, les jambes croisées, les oreilles tendues, chaque muscles de mon corps prêt à me porter si une fuite improvisée devait avoir lieu. Finalement, j'entendis arriver, soufflant comme des buffles trois humains en armure, l'un, jeune blond bien battit portant un second chauve, une flèche plantée dans la jambe et une autre dans l'épaule, le troisième quand à lui avançait, arme au poing, quelques mètres devant eux. Que faisait-il ici ? D'autres arrivaient tour à tour... Des blessés, plus ou moins agonisant. Et une minorité des valides. L'un d'eux s'écria en m'apercevant, pointant son épée vers moi alors que je me trouvais encore à une centaine de mètre de lui. Trop loin pour m'atteindre, trop équipé pour me courir longuement après, et trop fatigué pour tenter un combat contre un inconnu ou pour risquer de tomber dans une nouvelle embuscade, le groupe d'humains me fixait. Immobile, j'attendais. Penchant légèrement la tête. Etaient-ils sérieux ? Je fixais les silhouette qui sortait tour à tour de la clairière. Et là, je la vis, sortir d'entre les arbres, une humaine que j'avais déjà vu ! Le groupe de survivant se comptait maintenant sur les doigts de la main. Neuf, neuf soldats, quatre blessés. Je me relevais de mon rocher, dominant les humains toujours aussi loin.

    - Hey !

    Leur faisant un grand signe de la main. Tous sursautèrent, jurèrent, râlèrent, et m'insultèrent, mais celle dont je voulais attirer l'attention détourna les yeux de son compagnon d'arme, les posant sur moi, et je vis la stupeur se peindre sur son visage. C'était bien elle.
Julia Kyrae
avatar


Messages : 580
Date de naissance : 04/01/1994
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Mar 5 Juil - 17:49

Qu'elle atrocité .. Ce n'était pas du tout une mission de maintient de la paix, mais bien une mission suicide. Le moindre pas en avant ou en arrière déclenchait un piège plus fourbe les uns que les autres, les hommes tombaient comme des feuilles et la plus part du temps ils ne tombaient pas en un seul morceau.. Les flèches volaient dans tout les sens.. Aucun des humains n'arrivait à aller suffisamment loin pour toucher le moindre Elfe. Julia cria au groupe de la suivre alors qu'elle partie en dehors du champ de bataille, seul neuf hommes réussirent à la suivre, quatre blessés et donc cinq valide qui aidaient leurs frères à marcher, l'odeur du sang était toujours présente, des gémissements de douleur, des jurons, des plaintes, des cries.. Quel malheur. Le groupe de rescapé se terra dans une grotte un petit moment, vérifiant le matériel qu'ils leurs restaient et les vivres.. Rien.. La nourriture était tachée de sang ou couverte de terre et les armes trop courte pour affronter une majorité d'archer. Soudain, un jeune blond se porta volontaire pour aller inspecter les lieux, trouver de l'aide ou de la nourriture, voir quelque chose pour soigner les blessés, mais Julia refusait de les laisser partir seuls et ordonna à la troupe de se relever pour marcher ensemble.

Après un petit moment, le groupe s'arrêta finalement, mais l'humaine préférait s'occuper à soigner ses hommes comme elle pouvait, ils s'arrêtaient finalement après avoir passés des minutes inépuisable dans les ronces, orties et boue. Le groupe faisait face à une Elfe à environ 100 mètres de la, et elle, ne trouvait rien de plus amusant que de leurs faire coucou.. Soit.. Mais ne serait-ce pas pour attirer l'attention de leur chef ? Cette humaine déjà croisée au par avant ?

-Madame, regardez la bas.. Une Elfe nous salue, que devons-nous faire ?

Julia tourna la tête, sa vue était nettement améliorée dans la nuit, ce qui lui permettait de visualiser parfaitement la jeune Elfe, c'était Fy ! Que faisait-elle si près du champ de bataille ? Quoi qu'il en soit, la jeune rôdeuse savait qu'on pouvait lui faire confiance, s'avançant lentement quand un crie retentit:

-Jetez vos armes ! vous êtes cernez ! Plus vite que ça !

Le groupe jeta ses armes en se mettant à genoux, les mains en hauteur, une troupe d'une vingtaine d'Elfe ligota chacun des humains en ricanant, leurs donnant des petits coups au passage et les insultants. Quel spectacle humiliant pour un Homme.. Les mains liées dans le dos, tout les cous reliés par une chaine ainsi que des cordes aux pieds pour ne pas qu'ils puissent courir, soudain un elfe s'approcha de Fy :

-Pour votre contribution à leurs capture, nous allons vous en offrir un.. C'est la moindre des choses entre gens civilisés.

Le groupe d'Elfe lança Julia aux pieds de Fy, toujours ligotés comme un saucisson, ne pouvant pas vraiment y faire quelque chose.. Espérant simplement que ce que disait l'Elfe était faux.
Fy Thïena
avatar
♣ Poète et chanteuse itinérante ♣


Messages : 515
Date de naissance : 22/04/1991
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 26
Age du personnage : 87 ans ... Si si, mais je cache bien et en parait 20 !
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Mer 6 Juil - 22:38

    Si j'avais pu m'attendre à ça... Je ne les avais pas vu arriver. Une vingtaine d'elfes, armés d'arc en tous genre, les pointes de leurs flèches pointées droit sur les humains qui avaient bien vite abandonné les armes. C'était une guerre sans pitié... C'était déjà un miracle que les elfes n'aient pas décoché leurs flèches. Je restais figée, immobile, atterrée devant cette scène qui me semblait irréel. Je vis mes frères attacher les humains comme du bétail, prisonniers de guerre. L'un d'eux emmena la jeune humaine et la jeta à mes pieds. Je restai muette. Je n'approuvais pas qu'ils traitent ainsi des humains, mais, c'était plutôt honnête comme lot... Ils ne les avaient pas exécuté sur le champ. Alors qu'ils fêtaient gaiement leur victoire, je baissais la tête, me retrouvant seule à seule avec l'humaine à mes pieds. Je ne savais pas comment réagir. Ici, j'étais chez moi, je n'étais qu'une petite elfe sans influence, et l'humaine n'était qu'une prisonnière de guerre. Au moins, dans cette forêt, sa vie m'appartenait, se qui lui laissait l'espoir de rester en vie tant que je serais là, mais je ne pouvais pas en dire autant pour ses compagnons... Je m'accroupis juste en face d'elle, la jaugeant du regard. Nul doute que c'était elle.

    - Je n'y suis pour rien, je ne savais pas qu'ils avaient tendu une embuscade ici !

    J'étais sincère, mais, allait-elle me croire ? J'en doutais. Mais il fallait que j'essaie ! Je vis un des guerriers s'approcher de moi, en me faisant de grand signe. Il s'arrêta non loin de moi, jetant un regard haineux à la guerrière humaine à mes pieds alors que je me redressais.

    - Retourne dans ton village, et emmène là. Les autres humains serviront de monnaie d'échange pour libérer certains de nos frères. Je déplore que ce jeune freluquet, il fit signe en direction du jeune elfe qui m'avait 'offert' l'humaine, t'ai donné cette humaine en gage de remerciement, mais se qui est fait et fait.
    - Hmm, j'hochais brièvement de la tête, je saurais me montrer digne du présent qui m'a été fait, pour le bien de mon peuple.
    - Pars vite, nous allons ratisser le secteur à la recherche des humains encore en vie, et n'hésite pas à l'abandonner à son sort si un danger te guette !
    - Entendu.

    Le soldat parut satisfait, et me tendit une dague. Surement pour avoir une arme, le temps d'escorter la captive jusqu'à un endroit un peu plus reculé. Ni une, ni deux, et avant qu'il change d'avis, je sectionnais la corde au niveau des pieds de la rôdeuse pour qu'elle puisse marcher, et l'aidait, avec des gestes fermes qui parurent satisfaire le soldat qui me jeta un ultime coup d'œil avant de s'éloigner. J'attrapai la corde d'un geste ferme. Je nous savais à quelques mètres d'un village, et je me doutais qu'ils avaient probablement été évacué dans le doute. Sa serait donc dans une ville déserte que nous allions arriver.

    - Allons nous en avant qu'il ne change d'avis.

    Je n'attendis pas la réponse de l'humaine qui aurait de toute évidence protestée, et l'entrainai soudainement vers le village en agrippant la corde à sa taille. Nous quittâmes le 'champ de bataille' nous dirigeant droit vers un gros arbres qui dominait la forêt. Il ne me fallut pas longtemps pour trouver le mécanisme vétuste pour monter les charges, et nous l'utilisâmes alors pour grimper dans le village suspendu. Il n'y avait pas âme qui vive, et je poussai sans ménagement l'humaine dans le premier cabanon que je vis. Ainsi à l'abri des regards, je fermai doucement la porte, sans un son, me tournant vers l'humaine toujours ligotée.

    - Mais qu'est-ce que tu fais ici ?! Qu'est-ce qui vous a pris d'attaquer ainsi ? Vous êtes pire que des bêtes vous les humains !

    J'avais beau rager intérieurement, j'étais soulagée de voir qu'elle allait plutôt bien. Je n'osais pas la détacher, la dague toujours entre les mains. Qui sait se qu'elle pouvait me faire si je la détachais ? Prise d'un accès du fureur, elle pourrait très bien se jeter sur moi, ou bien s'enfuir, mais dans le second cas, elle ne survivrait pas longtemps. Aucune des deux hypothèse ne me parut bonne, aussi je gardais la dague contre ma poitrine. Je jetai un coup d'œil fugace par la fenêtre, mais ne vis rien d'anormal, je retournais alors toute mon attention vers la jeune femme.

    - Part Noya pourquoi es-tu ici ! Et quel est ton nom ?

    C'est vrai ça... Comment s'appelait-elle ?
Julia Kyrae
avatar


Messages : 580
Date de naissance : 04/01/1994
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Jeu 7 Juil - 12:04

Comment pouvait-elle croire une seconde que cette Elfe disait la vérité ?! C'était flagrant qu'elle leurs avaient tendu une embuscade ! De plus, même le chef du régiment la félicité pour sa coopération. Julia n'avait qu'une envie c'est lui sauter à la gorge le plus tôt possible, mais avec ces liens.. Même pas en rêve, de plus, elle s'amusait à traiter l'archère comme une prisonnière ! la faisant se relever d'une manière assez brutal puis lui ordonna d'avancer.. Mes frères, une monnaie d'échange ?! Et quoi encore. *Du présent qui ta été fait ? Tu me prends pour un vulgaire objet ?, sale bouffeuse de laitue !*. La rôdeuse aperçut les deux Elfes s'échanger une dague, certainement pour lui faire peur, mais ça la faisait plutôt sourire, ayant plutôt l'impression que c'était une échappatoire à une menace.

- Allons nous en avant qu'il ne change d'avis.
*Non, tu me relâche et va te pendre ! Comme si j'avais le choix ts* Pensa l'humaine

Elle se retrouvait obligée de suivre aux pas la jeune Elfe, pratiquement sur ses tallons mais bon.. Elle n'avait pas le droit de tuer les prisonniers, donc Julia s'inquiétait peu de ce qui lui arriverait et suivait sans rien dire.. S'éloignant petit à petit de l'odeur de sang et des cries. Fy la traina dans un monte-charge alors que tout ce que pouvais faire la rôdeuse c'était grogner pour manifester son mécontentement *C'est bon fou moi la paix ! On est assez loin merde !* Mais cela ne suffisait visiblement pas à cette maudite Elfe qui lança la pauvre humaine dans le premier bâtiment qu'elle croisa, tombant au sol, toujours ligotée ! ça avait l'air de plaire à l'Elfe d'avoir une esclave, de plus ! Elle lui donnait des ordres maintenant ?! Une bouffeuse de salade ?!

- Mais qu'est-ce que tu fais ici ?! Qu'est-ce qui vous a pris d'attaquer ainsi ? Vous êtes pire que des bêtes vous les humains !

*Fou moi la paix et détache moi, après on en reparlera ..*

Toujours la dague contre sa poitrine, et c'était quoi ce regard ?! Elle avait l'air heureuse de voir sa prisonnière, ça n'avait aucun sens !*Qu'est-ce que je fais ici ?! c'est toi qui m'as trainée ici sombre idiote * Julia ne pouvait s'empêcher de regarder la dague, cela allait sans doute être la cause d'un conflit entre les jeunes femmes si l'Elfe détachait pas l'humaine rapidement.*D'attaquer ainsi ? Votre forêt prend des mois à être contournée ! et de plus c'était prévus, on était un escadrons suicide.. Pour lancer les hostilités.. Pas plus animal qu'une bouffeuse de salade déjà !*

- Part Noya pourquoi es-tu ici ! Et quel est ton nom ?

-Je me nomme.. Adariel.. Et je suis la simplement pour exterminer votre race.. Seule.. Tout ces hommes n'étaient.. Qu'un appât pour que je m'enfuisse, je te cherchais simplement.

Non, Julia n'était une bête, Julia ne pouvait même pas être qualifiée de bête.. Ce qu'elle avait fait était complément .. il n'y a pas de mot pour qualifier cela, la jeune femme s'approcha de l'Elfe malgré ses liens:

-Maintenant la gentille Elfe que tu es va me détacher et nous allons faire un pacte, je reste la autant de temps que je veux.. Et moi, je tue t'es ennemies, Elfes.. Je ne tue que les Elfes.. Ah et .. Mon nom est Julia.

Ses yeux brillaient d'un éclat vif très captivant, bestial et prédateur. La nuit lui donnait réellement un air de chasseur, et c'est bien ce qu'elle devenait une fois le soleil couché.. Serrant les dents en fixant les yeux de l'Elfe.

Spoiler:
 
Fy Thïena
avatar
♣ Poète et chanteuse itinérante ♣


Messages : 515
Date de naissance : 22/04/1991
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 26
Age du personnage : 87 ans ... Si si, mais je cache bien et en parait 20 !
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Ven 8 Juil - 16:23

    Elle disait vouloir tuer mes ennemis ? Mais également tuer uniquement des elfes ? C'était complètement incompréhensible ! J'étais une elfe ! Et elle m'annonçait clairement qu'elle allait tuer mes semblables ! Je plaquai le poignard contre moi et reculai un peu, comme si, malgré ses liens, elle pouvait encore me faire du mal. Je paniquais légèrement. La nuit commençait déjà à tomber, et les soldats n'étaient toujours pas rentrés. J'aurai tant aimé à cet instant leur donner cette folle furieuse, et ne plus voir à faire à elle et à ses menaces. Je serai un peu plus fort le manche du poignard, reportant mon attention sur l'humaine encore attachée. Elle parlait, encore et encore, déversant un message haineux que j'avais de plus en plus mal à supporter, puis finalement, je craquai.

    - Tais-toi ! Je ne veux pas t'écouter ! Tu crois vraiment que je vais te relâcher alors que tu comptes me tuer dès que j'aurai le dos tourné ? Moi et les miens !

    Haletante, je fixais la jeune femme face à moi qui c'était un peu rapprochée malgré ses liens. Elle me fixait, et je lui rendais son regard, les mains tremblants légèrement. J'avais beau me dire que je connaissais cette humaine, je n'arrivais pas à croire se que j'entendais. Je collais mon dos contre un mur en bois, sans quitter Julia du regard. J'enchainais de plus belle, ne lui laissant pas le temps de répondre.

    - Je... Je ne comprend, pourquoi tu fais ça ? Qu'est-ce que tu as à y gagner ?! Je ne comprend pas se que tu cherches !

    Je décollais la dague de ma poitrine, la regardant brièvement avant de porter de nouveau mon regard vers l'humaine. Je ne sais pas se qu'elle cru y voir, mais l'appréhension se lu comme un éclair sur son visage, vif mais furtif... Croyait-elle que j'allais la poignarder ? Un petit rictus s'afficha sur mon visage. Quelle idée stupide. Je j'étais la dague dans un coin de la pièce, avec nonchalance. Je laissai glisser contre le mur, arrivant de ce fait presque à la même hauteur que l'humaine.

    - Vous les humains, vous êtes vraiment des chiens de guerre... Vous attaquez les autres sans raison, juste pour assoir votre pouvoir. Je sais pas se que tu essayes de prouver en agissant ainsi, je ne sais pas quoi faire de toi et je sais encore moins quoi faire, mais une chose est sur... Si tu restes aussi impulsive, tu ne sortiras pas de cette forêt vivante.

    Je n'essayais pas de lui faire peur, je lui disait juste se que je pensais.

    Un long silence gagna la pièce, un silence pesant empreint de réflexions... Finalement je fini par me redresser, et traversais la pièce sans grande motivation, allant chercher le poignard au sol. La lame scintilla légèrement, les couleurs chaude du couché de soleil se reflétant au creux de la lame. Avec une appréhension non dissimulée, j'approchais à petit pas, puis finalement, je posais le poignard non loin de l'humaine, avant de retourner m'assoir. Je n'osais pas m'approcher plus, je ne voulais pas non plus qu'elle reste éternellement ici comme une esclave, de plus, je trouvais ça ridicule de l'attacher comme une vulgaire prisonnière...

    - J'imagine que tu es assez douée pour te libérer sans mon aide hein ?

    Je lui jetai un petit sourire.

    - Ne crois pas que tous les elfes seront aussi indulgent que moi. Certains sont comme toi, à tuer sans hésitation nos ennemis, mais pas tous... Ils sont même relativement peu nombreux...

    Je soupirai doucement, me demandant de plus en plus si j'avais bien fais. Mais il était trop tard maintenant, il ne me restait plus qu'une chose à espérer, et je l'espérais... Allait-elle renoncer à sa folle entreprise ? Ou au contraire, profiter de sa liberté pour mettre son plan à exécution ? Je me demandais également de plus en plus pourquoi j'avais fais ça... Par compassion ? Sans doute... Peut être que le fait d'avoir partagé avec elle une expérience dont je gardais un souvenir mitigé jouait sur ma raison. Avait-elle changé ? Il n'y paraissait pas, et pourtant je voulais y croire.

    - Que Noya m'aide si je me trompe...
Julia Kyrae
avatar


Messages : 580
Date de naissance : 04/01/1994
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Dim 10 Juil - 15:55

Julia commençait à s'énerver doucement, le fait d'être attachée et prisonnière la rendait complétement folle, impossible à réfléchir dans de telles conditions, surtout après les conneries que lui disait Fy, *stupide bouffeuse de laitue !*. Bon Dieux ce qu'elle aurait voulut briser les liens, sauter à la gorge de cette sale Elfe puis lui faire regretter de ne pas la détacher.. Sortir, tuer tout ce qu'elle verrait puis retourner au près des siens.. Sans oublier d'aller massacrer le pauvre homme qui a ordonné à notre Humaine d'aller se suicider dans cette guerre. Finalement, c'est pas les Elfes qu'elle voulait tuer le plus.. Mais les Humains ?

- Tais-toi ! Je ne veux pas t'écouter ! Tu crois vraiment que je vais te relâcher alors que tu comptes me tuer dès que j'aurai le dos tourné ? Moi et les miens !

*Non.. Avant de vous tuer, je dois massacrer quelques humains, ensuite des Elfes, puis toi..*

Voilà, Julia était totalement lassée.. Une chose ne lui passait plus cas l'esprit, amocher cette sale petite bouille de bouffeuse de salade, s'approchant en la fixant d'un air menaçant, elle avait intérêt à la libérer sur le champ..

- Je... Je ne comprend, pourquoi tu fais ça ? Qu'est-ce que tu as à y gagner ?! Je ne comprend pas se que tu cherches !

*Je cherche ma liberté.. Et à t'exploser la face !*

Sa dague.. ? Julia plissa les yeux, fixant la lame.. Sa seule chance de sortir enfin de ses liens.. Vas-y frappe ! Frappe que je puisse me libérer, vermine.. La rôdeuse n'attendait que ça, et tant pis si elle serait blessée, elle ferait tout pour que l'acier de la dague brise les liens.. C'était un enfer pour elle, un véritable contrôle mentale pour ne pas perdre la tête. Et mince.. Voilà que la laitue lançait la Dague ailleurs..

- Vous les humains, vous êtes vraiment des chiens de guerre... Vous attaquez les autres sans raison, juste pour assoir votre pouvoir. Je sais pas se que tu essayes de prouver en agissant ainsi, je ne sais pas quoi faire de toi et je sais encore moins quoi faire, mais une chose est sur... Si tu restes aussi impulsive, tu ne sortiras pas de cette forêt vivante.

Julia ne pouvait s'empêcher de rire à cette révélation, puis son rire se transforma en un rictus sadique, la vue lui revenait petit à petit, alors que le soleil repartait petit à petit.. La dague ? Fy allait en sa direction.. La prenant puis la posa près de la rôdeuse.. Cette dernière s'approcha lentement, glissa la corde sur l'acier puis soupira d'aise en sentant les ficelles se rompre et tomber au sol. Regardant la lame d'un air malsain.

- Ne crois pas que tous les elfes seront aussi indulgent que moi. Certains sont comme toi, à tuer sans hésitation nos ennemis, mais pas tous... Ils sont même relativement peu nombreux...

Julai ne put s'empêcher de lancer la dague vers l'Efle, l'acier effleura sa joue puis se planta dans le bois de l'habitat. L'humaine grogna légèrement, elle avait ratée sa cible.. Sa vue était encore légèrement obstruée par les quelques rayons de soleil. Tournant les tallons pour être face à Fy, elle lui lança d'un air sévère :

-Je fais ça simplement dans mon intérêt, j'en ai rien à faire de cette guerre, rien à faire des Elfes, Rien à faire des Humaines et autres races, moi j'suis solo, et j'en ai rien à faire d'avoir amenée cinq cent soldats à la mort, j'ai été promus générale pour ça, et ça.. ça va me donner une bonne prime.. Maintenant, j'ai un homme à tuer avant de te tuer toi.. Alors tu vas m'accompagner en dehors de cette forêt et m'accompagner en Terre humaine, la bas je t'aiderais à te cacher jusqu'à ce que mon boulot soit fait.. Ensuite.. on verra si je te tue avant, ou après ce qui nous attendra..

Julia se retourna, et chercha tout ce qui pouvait être possible à emmener, des couteaux, de la nourriture et de l'eau.. Elle mis tout dans un sac puis le lança sur Fy, allant dans ce qui semblait être une cuisine puis sortie une coupe de fruit, tranchant les fruits en rondelles, puis les dispersas dans la coupe, ramenant le tout dans la pièce ou était l'Elfe puis déposa le plat sur une table basse. Prenant une tranche d'Orange qu'elle apporta à sa bouche pour la manger.

-On va rester ici cette nuit, on partira demain à l'aurore, les gardes seront certainement fatigués.. Tu devrais manger ça, des fruits non ? Y'avait pas de laitue, désolé.
Fy Thïena
avatar
♣ Poète et chanteuse itinérante ♣


Messages : 515
Date de naissance : 22/04/1991
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 26
Age du personnage : 87 ans ... Si si, mais je cache bien et en parait 20 !
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Lun 18 Juil - 13:02

    Je passais doucement ma main contre ma joue, la plaie me piquant encore, un peu de sang s’écoulant de la plaie fraîche. Le liquide qui me tinta les doigts de pourpre me glaça d’horreur. Une nouvelle fois, en rencontrant de nouveau cette humaine, j’avais été blessée, encore. Certes c’était superficiel, mais cette simple petite plaie m’indiqua très clairement une chose… Je regrettais de l’avoir emmené ici. J’étais seule avec elle, et elle avait très certainement l’avantage. Aucune grosse quantité d’eau dans les environs, aucun moyen d’appeler de l’aide sans qu’elle ne le remarque pas… J’étais coincée, coincée par ma propre naïveté ! J’attrapais in-extremis un sac de voyage qu’elle me lança… Parce qu’en plus, elle croyait vraiment que j’allais l’aidé après ce qu’elle venait de dire ? Dans quel monde vivaient les humains ? Je laissai le sac retombé contre le plancher de la cabane, m’approchant un peu de l’humaine… Je ne l’écoutais pas. Ma main s’abattit sur la coupe de fruit qui traversa la pièce répandant son contenu dans un bruit mat sur le sol de bois. La douleur qui me traversa la main était sourde, mais supportable… Je n’étais vraiment pas faite pour me battre, je le savais, l’humaine le savais également. La colère marqua alors les traits de la jeune femme.

    - Je refuse.

    Le temps sembla s’arrêter. Je vis l’humaine avaler sa bouchée, un drôle d’air sur le visage. Je pris une grande inspiration, défiant du regard l’humaine, sans ciller, sans peur dans la voie, une motivation nouvelle m’habitant.

    - Je refuse de t’aider.

    Le message semblait être passé puisque l’humaine se renfrogna de plus belle. Et qu’allait-elle faire maintenant ? Me battre à mort comme à notre première rencontre ? La belle affaire. Me tuer ? Sans aide, elle ne sortirait pas de la forêt vivante, aussi douée soit-elle. Je pensais que ces choix étaient limités, je pensais que la logique allait l’emporté sur son impulsivité… Mais j’ignorais une chose. J’ignorais que la peur allait me faire agir bêtement, et probablement amèrement le regretter. Julia amorça un geste, j’ignorais ce qu’elle s’apprêtait à faire, mais tous mes muscles se figèrent… Elle était armée, moi non. Ni une ni deux, je bondis sur elle, me servant de la table basse comme d’un marchepied.

    Je m’abattis de tout mon poids sur l’humaine, et nous tombâmes toute deux contre le sol dans un début de lutte qui ne laissait aucun doute sur son issu. Mes coups étaient faibles, mal placé, et visiblement ne lui faisait pas plus d’effet qu’une mauvaise averse. Je n’avais pas assez d’élan pour mettre un coup franc, je n’étais pas assez vive pour la surprendre, je n’étais pas assez entraîné pour résister au moindre assaut technique, et pourtant, je m’accrochais, comme une teigne, me coupant bêtement plusieurs fois sur le couteau qu’elle tenait. Le choc de la surprise disparu, je cherchais à me redresser pour me ruer vers la porte… J’étais sur le flanc quand je repoussais avec véhémence l’humaine. Et, dans un mouvement fluide et vif je me redressai, prête à courir, et me ruais vers la porte… Enfin, tentai de me ruer, puisque le croche patte que me fit la guerrière me fit perdre l’équilibre, butter contre la table, avant de me faire m’écrouler à mi-chemin entre la table basse et la sortie. Je poussai un petit cri de douleur, en m’agrippant ma cheville douloureuse… Elle ni était pas allée de main morte. Je hoquetai tant de peur que de douleur. J’avais mal, et malgré tout je voulais me redresser pour m’enfuir. Je lâchai ma cheville, mes mains se posèrent contre le sol, et je constatai que l’une de mes plaies sur l’avant-bras saignait et laissait de grande trainée rouge sur le sol. J’étais à quatre pattes quand je vis une silhouette se glisser entre moi et la porte… les jambes dénudées qui se dressait devant moi ne laissait aucun doute quant à leur propriétaire… Mon sang se glaça d’effroi… Je ne parvins même pas à aligner deux mots…

    Je redressais la tête, regardant l’humaine dans les yeux. Tout ce que je vis se furent deux petites perles grises vibrant de fureur…
Julia Kyrae
avatar


Messages : 580
Date de naissance : 04/01/1994
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 23
MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END] Lun 18 Juil - 15:53

Julia était bien la, entre la porte et cette espèce de créature gisant au sol, se tenant la cheville et laissant de longues traces rouges derrière elle, l'odeur du sang se répandait petit à petit dans la pièce ce qui réveillait d'avantage l'esprit chasseur nocturne de la jeune rôdeuse.. Humant l'odeur du sang comme le ferait une mariée avec un bouquet, mais ici.. Tout était sombre maintenant, le soleil avait abandonné visiblement tout espoir à Fy et seuls quelques rayon de lumière grisâtre traversait les fenêtres et planches de la demeure. Le regard de l'humaine était d'une froideur sans pareil, un tel regard qui aurait put glacer d'un regard tout ce qu'elle vise de ses prunelles brillante et grises. Elle leva légèrement le main armée de son épée courte aux courbes inhabituels, le reflet de son regard dans l'acier brillant de la lame la séduisait terriblement, puis elle détourna le regard, se posant doucement sur la pauvre Elfe gisant au sol. Julia fit un pas en avant, le bruit de son talon qui écrasa le planché au sol résonna légèrement dans la pièce pratiquement vide, la poussière se leva légèrement du sol pour mieux retomber alors que l'humaine entreprit un deuxième pas vers Fy. Le bruit de talon ne résonna que plus pour étouffer le premier, la poussière se souleva à nouveau pour caresser le visage de l'Elfe. La mine froncée et le regard plein de fureur, Julia se baissa légèrement, prit la mangeuse de laitue par la gorge, puis la plaqua contre le mur, l'humaine était plus grande que l'Elfe, ce qui faisait qu'elle ne pouvait toucher le sol avec ses pieds. Son regard se plongea dans celui de Fy, s'approchant légèrement en serrant son étreinte autour de son cou :

-Tu refuses.. De m'aider ? J'te considérais comme quelqu'un d'assez proche de moi.. Si ce n'était pas le cas, tu serais morte depuis longtemps.. Mais soit.. Tu as fais ton choix

Levant son genoux pour donner un coup dans la hanches de la jeune Elfe, bien sûr qu'elle se débattait, mais elle n'était certainement pas en posture de force, ni en posture de combat, Julia donna un coup de poing dans son abdomen puis serra d'avantage son étreinte et se retourna pour la lancer plus loin. S'approchant à nouveau d'elle, ses yeux gris brillait d'une envie de meurtre sans pareil, son corps gracieux était à peine visible dans cette obscure terrifiant, puis un bruit cristallisant se fit retentir, la dague avec laquelle elle c'était libérée. Se penchant pour la prendre en main, puis se mit à niveau de l'Elfe au sol, Lui nouant les mains dans le dos avec le reste de corde, et les pieds remontés contre ses fesses, ainsi elle ne pouvait plus bouger. L'humaine se redressa donc en souriant d'un air sadique. puis arracha le pied d'une chaise plus loin, tapotant le pied de bois contre sa main.

-Excuse moi.

Julia asséna le bout de bois contre la tête de la jeune Elfe pour l'assommer puis sortie rapidement de la pièce, gardant son élan pour sauter du planché qui servait de sol à la ville suspendu vers en arbre, s'accrochant à une branche en grognant.

-J'ai perdu ma gourde.. Je dois la retrouver..

L'humaine entreprit donc le chemin vers le champ de bataille en prenant soin de ne jamais descendre trop des arbres.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END]

Encore toi ? Affronteras-tu ça ? [Pv Fy - END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Edonna :: La guerre des Clans RPG :: Royaume des Elfes :: La fôret