Edonna
<div style="backgroundimage: url(http://img6.imageshack.us/img6/2513/fontcadreconnection.png);">
Bienvenu sur Edonna cher invité !

Le forum est tout nouveau !
En effet, il a ouvert ses portes le 4 juin 2011
Nous somme à la recherche active de membres.

En résumé, Edonna - La guerre des clans s'est :
  • Un forum rpg fantastique heroïque proposant aux membres des intrigues pour avancer dans l'histoire.
  • Un bon niveau de RP : nous demandons 15 à 20 lignes minimum ! Ce forum n'est pas ouvert à tous, on y demande donc un très bon niveau de rp, mais aussi d'orthographe, d'expression et de compréhension écrite et du vocabulaire! Ce n'est pas un forum fait pour les débutants !
  • Les avatars doivent faire obligatoirement 200 x 400 et doivent être de type manga ou image de synthèse.
  • Nous demandons un âge minimum de 14 ans pour s’inscrire : et oui, car avant 14 ans, je ne vois pas quel est l’intérêt d’être sur internet !


Sur ce je vous laisse entrer sur le forum Edonna – La guerre des clans
et vous souhaite une bonne visite en espérant que vous vous y inscrirez !
</div>



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

Détente en forêt. [PV Rosalie Ornemélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kivaë Séregon
avatar


Messages : 43
Date de naissance : 01/12/1991
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 26
Age du personnage : 87 ans.
MessageSujet: Détente en forêt. [PV Rosalie Ornemélia] Sam 1 Oct - 0:02

Début de nuit ou fin de soirée, tout dépendait de comment on voyait la scène. Le soleil vivait ses derniers instants laissant un horizon au couleur d'automne. Parfois, les bourrasques venaient caresser les feuilles des arbres. Certaines d'entre-elles tombaient, d'autres pas. Il ne faisait cependant pas froid. La nuit serait fraîche, certainement, mais à l'heure du coucher de soleil, il était encore très agréable de rester en plein air. Mais qui, pouvait rester assis dehors aux abords d'une forêt?

Un jeune homme, le mètre soixante-dix regardant les vallées au loin et les différentes teintes possibles: un ciel bleu mélangé à des nuages, un fond vermeil et une touche d'orange. Comme c'est beau! Une première pensée assez simpliste mais qui pourtant avait tout une importance. La vie offrait parfois des moments simples mais précieux, pour Kivaë, cette fin de journée en était un. L'homme se leva. Posé sur un rocher depuis plusieurs minutes il s'étira, manquant de perdre l'équilibre. Il se sentait un peu fatigué. « Fin de journée impose » dirait-il. Et puis, il se rassit. Un manque de motivation le prenait déjà. Motivation à quoi faire? Se nourrir visiblement à l'entente de son ventre affamé. En effet, le jeune homme n'avait pas mangé depuis un moment. Combien de temps? Aucune idée mais au moins tout ça! Il contempla une nouvelle fois le paysage, une rivière s'étendait en contrebas et si il estimait bien la distance, elle devait passer par la forêt dans laquelle il se trouvait.

*Poisson, ce soir?*


Il n'avait aucune compétence de pêcheur. Seul le souvenir du goût du poisson qui hantait déjà son palais. Comment allait-il s'y prendre? Combien de temps? Quel genre de cuisson? Le piètre cuisinier qu'il était voyait déjà les problèmes arrivaient. Il anticipait de trop, c'était un fait.

Mais il finit par se lever. Reprit son bandeau qu'il enroula autour de sa tête. Cacha ses oreilles d'elfes en dessous pour passer inaperçu et prit ce qui semblait être un vêtement pour lui tenir chaud: une grande serviette brune qui, à quelques endroits était trouée. Il l'enfila telle une cape, peu esthétique mais protectrice. Puis il sortit son épée. La forêt abritait quelques fois des obstacles aux voyageurs et il se devait de passer. Toutefois, sa nature d'herboriste l'obligeait à prêter attention lors de ses déblaiements

Il avançait normalement. Seule la faim le pressait, soit pas grand chose, il savait se montrer patient. Il se frayait un chemin dans un environnement parfois joueur mêlant ronces et troncs d'arbres, parfois plus paisible laissant un chemin dans la brousse. Par contre, il ne savait pas où il allait. Dirigé grâce à son sens de l'ouïe, Kivaë estimait où devait se trouver le coin d'eau. Est, nord puis direction ouest. Il avait toute la soirée devant lui, rien ne l'attendait ni plus tard, ni le lendemain. Il s'était plusieurs fois demandé si il ne devrait pas rejoindre une ville et s'amuser en soirée. Auberges, alcool, chansons mais surtout danseuses. Le tout avec l'ambiance des fêtards et des bourrés. Mais au final, alors qu'il n'avait aucune crainte d'être entouré, il passait la majorité de ses soirées dans des endroits naturels où les bêtes régnaient.

*Ah, finalement!*


Une petite crique se trouvait en face de lui. Endroit parfait, non pas pour pêcher mais pour se baigner. Il examina un rien les alentours, se déshabilla, posa ses affaires non loin de la rive et s'approcha de l'eau. Au premier contact, un frisson lui parcouru le corps. Le climat était peut-être agréable, l'eau l'était un peu moins. Mais ce n'était en rien mortel et après quelques minutes, il s'éloigna du bord. Il finit par s'allonger sur le dos, laissant les lois scientifiques de poids apparents faire leur travail. Lui, flottait et pouvait de nouveau observer le ciel sans être dérangé. Calmement...

°Crr°


Plus tard, un craquement le fit sortir de ses pensées. Imagination ou intrus dans le secteur? Peu importait, l'air maintenant frais l'obligeait à se rhabiller. Il regagna ses affaires, se sécha avec sa serviette-cape multifonction pour ensuite examiner les environs. La nuit ne s'était pas encore installée mais pourtant, il ne détectait rien à l'aide de sa vue perçante. Il aurait ensuite pu faire le tour de la crique pour être certain de la sécurité des lieux mais sa fainéantise du moment en disait tout autrement. Et puis, cela faisait trois minutes qu'aucun autre craquement n'avait interrompu son moment de pure détente. Rien à signaler ...

Il s'éloigna un rien de la rive pour revenir un peu en forêt. Il y passerait la nuit et il savait que trop de sales bêtes chiantes rodaient autour des coins d'eau. Moustiques, criquets, grenouilles, si un moindre craquement le dérangeait, alors une symphonie musicale des bêtes de l'étang garantirait une nuit courte voire blanche. Mais en attendant, il fallait faire du feu! Et tout comme pour la pêche, il n'avait aucune compétences particulières dans ce domaine. Il prit du bois et se mit à frotter. Bientôt, il aurait du feu.
Rosalie Ornemelia
avatar


Messages : 9
Date de naissance : 23/09/1996
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 21
Age du personnage : 18 ans
MessageSujet: Re: Détente en forêt. [PV Rosalie Ornemélia] Jeu 6 Oct - 22:01

« I Am Alone … »

Rosalie Ornemelia. With Kivaë Séregon.


Rosalie marchait sans but précis, elle avait tellement marché qu'elle commençait à avoir mal aux pieds, mais elle préférait ignorer cette petite douleur. Après tout elle ne pouvait pas se permettre de s'arrêter à tout bout de champ, non plus. Elle regardait à droite à gauche comme pour se rassurer que rien ne la suivait. Elle était du genre méfiant, n'aimant pas se faire surprendre elle n'avait donc pas le choix de s'assurer qu'elle ne risquait rien même si d'un côté elle en doutait fort. Finalement elle réussit à stabiliser son regard sur le chemin qu'elle empruntait, elle regardait son ombre, qui à chaque fois qu'elle avançait semblé danser, ça a fit sourire, sourire qui s'effaça bien vite de son visage. Elle sentit une légère brise caresser son visage, un vent frais, ça faisait du bien de sentir un peu de fraicheur de temps à autre. La jeune femme s'arrêta quelque minute, levant la tête vers le ciel pour l'observer. Elle ne voyait aucun oiseau juste quelques nuages blancs qui faisaient leur petit tour dans le ciel bleuté. Elle lâche un petit soupire et reprit sa route aussi vite qu'elle ne l'avait stoppée. En réalité, Rosalie ne savait pas où elle voulait aller, elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle voulait se rendre, elle était condamné à aller toujours tout droit enfin rien ne l'empêchait de prendre un chemin, mais elle en avait pas envie. La jeune femme avait envie de savoir jusqu'où elle pouvait allé en marchant toujours tout droit et même si elle était bloqué tôt ou tard pour une raison ou une autre elle ferait tout pour pouvoir reprendre son chemin.

Finalement elle décida enfin de faire une petite pause. Elle s'assit à l'ombre d'un arbre, se plongeant dans ses pensées elle ferma les yeux quelques instants. Pendant ce petit moment, elle voyait des images de son passé, en particulier celle de son enfance que jamais elle n’oubliera. Elle se souvenait de tellement de chose, elle avait même l'impression qu'elle était partit il y a seulement que deux ou trois jours alors que ça fait sûrement bien quelques semaines qu'elle avait quittées le nid familiale pour vivre ses propres aventures comme le voulait son père. En aucun cas elle regrettait d'être partie de chez elle, de cette façon elle avait appris certaines choses qu'elle n'oublierait sûrement jamais. Le souci c'est qu'elle n'avait pas rencontré grand monde d'un côté c'était plutôt bien, vue qu'elle n'aimait pas trop parler pour ne rien dire.

La jeune femme rouvrit les yeux, il valait mieux pour elle ne pas les fermer trop longtemps si elle ne tenait pas à avoir de mauvaise surprise. Elle se contentait pour le moment, d'écouter les différents bruits qui se trouvaient autour d'elle. Une sorte de passe-temps qu'elle se donnait pour éviter de s'ennuyer. Après une bonne dizaine de minutes, elle arrêta ce petit jeu, elle posa son regard droit devant elle, Rosalie avait envie de continuer son chemin, mais d'un côté elle n’avait pas envie de se lever étant donné que ça faisait quelques heures, déjà qu'elle rêvait de pouvoir se reposer. Finalement elle se résigna à se reposer, elle ferma une nouvelle fois les yeux posant doucement sa tête contre le tronc de l'arbre qui se trouvait juste derrière elle. Elle n'allait pas dormir, elle n'était pas encore folle à ce point-là, elle voulait juste se détendre un peu pour une fois qu'elle avait la chance de le faire.

Finalement ... Elle changea d'avis, elle ne trouvait pas trop le repos et donc, elle préféra continuer sa route. Elle se leva et repartit aussi vite qu'elle n'était venue. Sans vouloir, elle marcha sur une branche qui se brisa, elle n'y prêta guère attention, elle n'avait remarqué personne jusque-là et donc il n'avait pas besoin de trop s'inquiéter. La jeune femme ne regardait même pas ou elle m'était les pieds. Grave erreur, quelques minutes plus tard elle trébucha et tomba sur ... Un elfe ! Elle fut affreusement gênée, et se recula bien vite. Elle avait rougit d'un coup, elle était devenue aussi rouge qu'une pivoine. Elle le fixa quelques instants puis finalement prononça quelques mots en bégayant.

    « Par ... Pardon. J... je ne vou... voulais pas, vous tom... tombez dessus... »

(Excuse-moi pour tout ce temps et cette réponse pourris TwT)
Kivaë Séregon
avatar


Messages : 43
Date de naissance : 01/12/1991
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 26
Age du personnage : 87 ans.
MessageSujet: Re: Détente en forêt. [PV Rosalie Ornemélia] Mer 12 Oct - 23:47

Cailloux, pierre, bois et sciences. Le jeune elfe s'appliquait depuis déjà dix minutes à tenter de créer son étincelle pour avoir son feu. La nature ne semblait cependant pas l'aider. Il avait pourtant veillé à tout: prendre des pierres de silex et du bois sec. Il connaissait d'ailleurs les bois les plus adaptés à ce besoin. On aurait pu croire que par sa position proche d'une zone d'humidité, le bois aux alentours serait sec. La vérité en fut autre car l'elfe avait du bon matériel pour son travail. Un manque d'huile de coude? Il ne pensait pas. D'ailleurs, il ne pensait pas beaucoup à faire du feu et ses pensées s'étaient éloigné du présent depuis un moment. Le souvenir du pain chauffé lui venait. Création de la pâte avec de la farine et autres ingrédients, ajout d'eau avec précaution puis pétrissage. Écrasement, remodelage, écrasement, remodelage. Application pour former le pain. Etape qui demandait rigueur ou maîtrise. Perfectionniste, il ne pouvait accepter un pain difforme. Jusqu'à l'étape de la cuisson où le pain était enfourné. L'odeur s'échappait ensuite avec le temps et les passants avaient comme première envie de venir en gouter. Une belle époque, sympathique mais brusquement, une question émergea de son esprit: Quand, pourquoi, où avait-il confectionné du pain? Ses souvenirs confus revenaient en surface. Et il ne connaissait en rien la réponse.

Soudain, le jeune homme perdit l'équilibre. Toujours en train de faire son feu, il tomba vers l'avant mais garda comme réflexe de se rattraper à l'aide de ses mains. Chute brève pourtant, ses sens lui permirent de sentir du vêtement, de voir une mèche de cheveux et de sentir une odeur plutôt féminine. Plus important: lors de sa réception, il venait de s'entailler la main avec la pierre avec laquelle il tentait son feu de camp. Brève blessure une pensée plutôt simpliste le traversa.

* Idiot *

Belle maladresse de sa part, mais il n'aurait jamais dû relâcher son attention. Il lui restait comme réaction de découvrir la cause de l'évènement. Il prit un mètre de distance sans même regarder ce qu'il l'avait bousculer avant de tourner le visage. Son regard expressif était dans un mode découverte jusqu'à ce qu'il comprit. Compréhension plus ou moins expressive également.

Une demoiselle aux pommettes rosées se présentait devant lui. Gênée probablement. Cheveux longs, blond, elle était certainement humaine d'après ses traits. Ses oreilles restaient cachées donc il n'affirma rien. Sa silhouette était élancée et d'une taille moyenne. Son visage semblait doux, lisse: une adolescente au premier regard. Où une demoiselle qui garde des traits de jeunesse.

*Tant mieux pour elle, la vieillesse est parfois cruelle ...*

Elle finit par casser le silence, d'une voix douce mais tremblante. Les contacts ne réussissaient pas à tout le monde, Kivaë en était conscient. Il prit son temps avant de répondre, mais sans prolonger un silence qui l'aurait enterré. Dans certains situations, les secondes paraissaient des heures. Peut-être était-ce son cas à cette demoiselle.

« C'est bon, calme-toi, personne a été blessé! »


Cela par une gestuelle qui montra qu'un micro filet de sang coulait de sa main. Maladresse permanente …

« Bon, ça c'est rien, il se frotta la main, d'un geste peu délicat pour débarrasser le liquide rouge. »


Histoire de rattraper le coup, il ne se sentait plus autant confiant dans ses réponses. Mauvais signe, le silence reprenait sa place de roi dans ce coin de foret où rien ne se passait. Temps durant lequel il l'examina et son regard, très vite se posa sur l'épée que la demoiselle portait au fourreau. Une guerrière? Épéiste perdue? Membre de l'armée impériale d'une organisation secrète? Assassin venue le tuer? Les hypothèses allaient bon train. Kivaë chercha son épée: elle gisait près du reste de ses affaires depuis qu'il avait taillé son bout de bois.

*Ouai mais si t'étais en danger, elle t'aurait déjà foncé dessus de toute façon ,,,*

La raison reprenait le dessus mais pas toujours aussi vite qu'il l'aurait voulu. Il finit par rompre le silence avec un sourire plus amical. Ne pas faire peur aux étrangers, une des règles de conduite de l'elfe.

« C'est sympa que tu sois arrivé, tu ne pourrais pas m'aider à faire du feu? »

Autant profiter du destin tout en engageant la conversation. L'elfe pensait à tout. D'ailleurs, il se souvint qu'il avait faim. Un repas qui n'allait pas être pour tout de suite à la vue des évènements,

[HRP:J'ai pas vu toute de suite que tu avais posté même si j'ai pas posté très vite. Mea culpa. Sinon, mon personnage cache ses oreilles d'elfes en permanence et n'a pas les traits totalement fidèles aux elfes. Donc si tu pouvais ne pas identifier en si peu de temps que Kivaë en soit un (excepté si c'est une description extérieure à ton personnage) ce serait plus cohérent. (bandeau pour cacher les oreilles en permanence) Merci]
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Détente en forêt. [PV Rosalie Ornemélia]

Détente en forêt. [PV Rosalie Ornemélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Edonna :: La guerre des Clans RPG :: Royaume des Bestiaires :: La brousse