Edonna
<div style="backgroundimage: url(http://img6.imageshack.us/img6/2513/fontcadreconnection.png);">
Bienvenu sur Edonna cher invité !

Le forum est tout nouveau !
En effet, il a ouvert ses portes le 4 juin 2011
Nous somme à la recherche active de membres.

En résumé, Edonna - La guerre des clans s'est :
  • Un forum rpg fantastique heroïque proposant aux membres des intrigues pour avancer dans l'histoire.
  • Un bon niveau de RP : nous demandons 15 à 20 lignes minimum ! Ce forum n'est pas ouvert à tous, on y demande donc un très bon niveau de rp, mais aussi d'orthographe, d'expression et de compréhension écrite et du vocabulaire! Ce n'est pas un forum fait pour les débutants !
  • Les avatars doivent faire obligatoirement 200 x 400 et doivent être de type manga ou image de synthèse.
  • Nous demandons un âge minimum de 14 ans pour s’inscrire : et oui, car avant 14 ans, je ne vois pas quel est l’intérêt d’être sur internet !


Sur ce je vous laisse entrer sur le forum Edonna – La guerre des clans
et vous souhaite une bonne visite en espérant que vous vous y inscrirez !
</div>



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez|

Marchons vers le repos. [ Pv Laugur Esylf ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Laugur Esylf
avatar
"Ami du vent"


Messages : 92
Date d'inscription : 05/08/2011
Age du personnage : 24
MessageSujet: Re: Marchons vers le repos. [ Pv Laugur Esylf ] Jeu 26 Jan - 15:55

La prêtresse aux yeux du guerrier, avaient un regard bien plus beau que celui d'une combattante légendaire, elle avait cette énergie et en même temps la sagesse, la lumière faisait voir en elle une héroïne par sa bonté. Le mercenaire ne la connaissait pas encore mais, voulait voir cela en la grande prêtresse, peut être que son univers sans modèle ni croyance avait besoin de se créer une lumière, un exemple.

La voyant se lever l'épéiste fit une moue perplexe, elle se mit au garde à vous et d'un ton faussement strict déclara :

« Oui chef ! »

à cet instant le mercenaire se mit à rire, ce comportement enfantin était à point nommé pour relâcher la pression et faire fuir ce sentiment de doute qui envahissait sans cesse le mercenaire qui se demandait toujours comment il avait fini par aussi facilement céder le droit de combattre et donc de mourir en sa présence à cette jeune femme.

-Bien, bien, dame Evelynn, je compterais sur vous si un malheur devait arriver...

Dit-il en souriant après s'être levé et avoir prit congé de cette main chaleureuse sur son épaule, mais le calme et la douceur de ce tableaux où deux enfants du jours se préparaient à rejoindre les brouillards sauvages et opaques du meurtre, fut ce t-il être au nom de la lumière et de la liberté s'abrégea rapidement, si la voyageuse aux yeux rubis se pencha pour flatter le petit canidé, le mercenaire lui, en voyant l'animal sentit son corps se raidir et son visage refroidir soudainement, ses cheveux sur sa nuque se dressèrent, en effet l'homme qui s'exposait sans le moindre doute et sûr de lui au danger, avait une peur et une aversion terrible envers les chiens, ses animaux l'effrayaient et si la dame de blanc vêtue ne se tenait pas avec lui, il aurait déjà fait fuir avec violence le quadrupède, qui semblait l'insulter et le provoquer par sa simple présence. Ne pensez pas que le jeune homme soit fou.

La raison de cette étrange comportement remonte à l'enfance du mercenaire qui eut pour premier contact avec la violence la mort et le danger, une attaque de chiens sauvages et voyant son père adoptif se débattre contre ses bêtes affamés pour le protéger lui et sa bienfaitrice.

Bien que victorieux le premier maître d'arme du jeune voyageur revint ensanglanté et profondément amère, depuis ce jour Laugur connait une peur des animaux en général, avec deux exceptions: les chevaux et étrangement les serpents. Mais ça plus haute peur reste tout de même les chiens.
Elle sortie de ses sombres pensées le mercenaire et par chance elle ne le regardait pas, concentrée sur la petite boule poile, ce qui lui dissimulait le regard haineux et hésitant de l'homme dont la main c'était sensiblement rapproché du katana par vaine mesure de sécurités.

Quand elle se tourna vers lui il fit volte face, dans un mouvement semblant être naturelle et fruit du hasard, pendant qu'il lui tournait le dos il récupérait son calme, malgré le temps qui commençait a s'étirer entre la question est la réponse, il finit par répondre en entendant le bruit des pas de l'enfant s'éloigner.

-Nous attaquons maintenant, nous allons grimper la bute par l'Est, là où il n'y a ni route ni village à surveiller.

Il se leva et marcha vers le village, il était préférable de ne pas commencer à faire le tour du bois sous la vue de leurs futurs adversaires.

-Vous venez ?
Maître du Destin
avatar
Je suis votre élément perturbateur !


Messages : 12
Date d'inscription : 26/07/2011
MessageSujet: Re: Marchons vers le repos. [ Pv Laugur Esylf ] Dim 12 Fév - 16:35

Le monde tourne. Les gens discutent, passent, rient, s'énervent pour des histoires de coeur ou de nourriture pour les plus pouilleux. Les oiseaux volent, chantent, les antilopes broutent, tout se passe dans l'innocence la plus totale de chacun de ces êtres. Et puis, lentement, sans que rien ni personne n'y prête particulièrement attention, l'espace temps ralentit, tout se condense, chaque être vivant ressent la désagréable sensation de s'évanouir. Les paupières s'alourdissent, la tête se met brutalement à tourner, les bipèdes choient doucement sur les genoux, s'allongeant dans la tranquillité la plus absolue qui soit. Les fleurs se mettent à simuler le processus inverse de l'eclosion, se renfermant sur elle-même. Tout, absolument tout se fige. Le monde semble fatigué, ou, alors, quelque chose d'important doit se produire. Les âmes endormies se mettent soudain à percevoir quelques images que voici...

Dans ces décors sombres, un être entièrement dissimulé sous un long capuchon brun et aux mains vêtues de gants de velours noir, griffonnait quelques lignes aux symboles pour le moment indescriptibles. Vous êtes bien là, mais en tant que fantôme. Personne ne vous voit, vous assistez à la scène et vous avez beau crier, votre voix est comme happée par le vide. Les seuls sens en état de marche sont vos yeux et... Possiblement votre cerveau, pour vous remémorer de ces runes une fois avoir suffisamment approché votre tête par dessus l'épaule de cet être mystérieux :

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)
Spoiler:
 

L'être sembla ensuite éloigner une bougie de son espace de travail. Les inscriptions, qui alors étaient bel et bien présentes, disparaissaient peu à peu... Et l'individu refermait fièrement un ouvrage de fortune qu'il semblait avoir intégralement rédigé de ses propres mains. Heureusement pour vous, les informations sont encore fraîches dans votre mémoire alors que vous vous réveilliez... Et si par mégarde vous ne seriez capable de reproduire ces symboles ultérieurement pour les analyser, vous avez deviné qu'ils se trouvaient à la bibliothèque des mages.

Quand cela a-t-il été rédigé ?
Quels sont les enjeux et les possibles impacts sur l'avenir du monde ?

Ah ! Vous êtes finalement transportés, le décor se dissipent à une vitesse folle et vous voilà dans la peau d'un oiseau, observant un individu, chevauchant seul, sur son noble destrié. Les plus dévoués et les plus informés d'entre vous reconnaîtront Gil Rosario. Mais que diable fait-il seul, probablement en dehors de ses terres ? Et qu'adviennent les quatre autres chefs de clans dont personne ne semble avoir de nouvelles depuis moult semaines dès à présent...? Le monde court-il à sa perte alors que chacun réalise que l'anarchie et le chaos risquent de s'instaurer à une vitesse vertigineuse, malgré la guerre qui est belle et bien présente ?

Les plus vaillants d'entre vous s'intéresseront sans nul doute à ce mystère qui vous laisse sur votre faim, tandis que les gens normaux - et parce qu'ils sont normaux - chercheront à s'enrichir, à écraser leur prochain et à prendre la place de leur chef respectif. Tous les coups sont permis. Qu'importe les mœurs et coutumes de chaque clan, il existe toujours un vilan petit canard quelque part si bien qu'ils soient plus nombreux par endroits...

Prouvez votre valeur, votre réputation si chèrement acquise ou quelque autre composant de votre infâme orgueil en ramenant le monde à l'équilibre qu'il vient de perdre. Car bientôt il basculera et peut-être jamais ne se relèvera...

(Hrp : votre objectif est de comprendre ce qui a été griffonné en "runique". Du moins réussir à obtenir quelque chose de Français. Vos personnages vont se réveiller, possiblement s'excuser mutuellement sans comprendre ce qui s'est passé ou... Parler du rêve qu'ils viennent de faire. A vous de voir !)

Marchons vers le repos. [ Pv Laugur Esylf ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Edonna :: La guerre des Clans RPG :: Royaume des Dragonniers :: Les falaises